Shooting bébé : heureux celui à qui le bébé fait des yeux doux

L’ère du baby-boom n’étant pas encore terminée, on en récolte encore les fruits jusqu’à présent. Le taux de naissance qui n’a connu aucune baisse historique a permis à notre société de jouir d’un grand privilège : celle d’avoir des enfants. Cela fait qu’on en voit partout, dans les supermarchés, dans les parcs, sur internet, dans les magazines et surtout dans les albums familiaux. Des photos de nouveau-né, on en voit partout et parfois, elles sont très jolies à voir. Mais avant qu’ils arborent ces formes gracieuses, il y a bien eu des étapes que parents et l'artiste ont dû parcourir. Si les premiers sont conviés faire preuve de préparation, Le photographe de bébé à Puteaux lui est prié de produire le maximum de beaux clichés quand le jour convenu viendra. Chers parents, cet article vous est totalement dédié, laissez votre tasse de café de côté et lisez ceci !

La préparation côté parents

Les parents ont un rôle très important dans la réussite de la séance de photoshooting de leur bébé. Voici quelques points à ne pas négliger pour ne pas louper une phase cruciale dans la réussite d’une telle séance : la préparation.

Entre le reportage et le shooting, une nette différence

Le jour de la venue d’un bébé au monde importe beaucoup pour les parents et toute la famille.  À notre époque, et aussi à l’ère du high-tech, on s’empresse à prendre des photos du bout de choux qu’à la fin de la première journée, les clichés peuvent atteindre plus d’une centaine. Et cette même effervescence va durer pendant quelques semaines jusqu’à ce qu’oubli s’en suive. Eh oui, les premières semaines semblent si différentes pour de nombreuses raisons : arrivée du nouveau colocataire, passage d’amis ou proches parentes, premier bain, première tétée, etc. Les photos obtenues de la sorte iront peut-être bien un jour dans un album dédié, sur les réseaux sociaux ou resteront dans les supports de stockage. Dans le monde de la photographie, elles seront catégorisées comme photos de reportage ou à la limite photos de documentaire. Donc, il n’y a rien à voir avec la formule répondant au nom du « shooting pour bébé » clamé par les photographes professionnels. 

La planification pour gagner en efficacité

Opter pour un photoshooting chez un professionnel nécessite un temps de préparation. Pendant cette période, les parents sont donc tenus contacter un photographe. Une fois la communication établie, les deux parties se mettront d’accord sur le jour et l’heure où la séance se tiendra. Plusieurs points ont dû être abordés avant d’arriver à cette étape : l’âge du bébé, le moment où il est le plus à l’aise dans la journée, etc. Il est également très important de connaître dès le départ l’endroit où la séance aura lieu. Si les parents choisissent leur demeure comme lieu du shooting, le photographe de bébé à Suresnes devrait réviser quelques paramètres. Les questions d’éclairage, d’équipements et de technique seront par la suite abordées différemment. Si l’option studio a été choisie, cela facilitera certainement la tâche du photographe. Autre point capital à voir également, l’aspiration des parents. Le professionnel doit savoir dès le départ les limites pour cette séance. Par exemple, il est important de savoir si les parents approuvent l’enlèvement d’habits du bébé pendant le shooting.

Être prêt à tout prix

Cela signifie que tout a été bien pensé et bien organisé. Ainsi, les parents sauront au moins que faire quand le bébé s’agite devant le photographe pour bébé à Courbevoie. Imprévisible comme il est, et souvent perçu comme une bombe à retardement, il s’avère très important de se préparer à plusieurs éventualités. Toutefois, rien ne pourrait être plus bénéfique qu’un bon sommeil, pour les parents et leur progéniture, jour J-1. Cela permettra de se ressourcer en énergies pour le lendemain. Imaginez la scène si le bébé n’a pas bien dormi de la nuit ? Catastrophe totale. Autre point non négligeable, l’alimentation. Il vaut mieux travailler le ventre plein. Cela impactera sur l’attitude du bébé pendant la séance de prise de photos et aussi sur celle des parents. Comme on dit « de saison tout est bon » (signifiant, en temps opportun, chaque chose est bon), autant partir sur des bonnes bases.

Quid des accessoires ?

Photographier un petit enfant sans rester dans la monotonie exige le recours à de nombreux accessoires. Ainsi, il est recommandé de ramener un petit chapeau, de petites chaussettes, des chaussures minuscules, des peluches, des livres… lors de la séance. Évidemment, ces petits objets peuvent ajouter une touche de féerie pour l’occasion. Rien de plus émouvant que de voir un petit bout de choux bien habillé et pris en photo dans de bonnes conditions. Autrement, le spécialiste de la photographie de bébé à Neuilly pourrait bien poser ces accessoires à ses côtés pour donner un certain dynamisme aux clichés. Notez que le chapeau ou le bonnet est un vrai allié pour la réalisation de belles photos pour votre enfant. Si après sa naissance, sa tête n’a pas encore atteint la forme idéale, cet ornement apportera certainement des résultats bluffants. Somme toute, la balle est dans votre camp.

S’attendre à d’autres éventualités

Tout le monde aimerait bien que le shooting photo avec bébé puisse aller comme sur des roulettes. Mais attention, il faut bien prévoir l’apparition de certains désagréments. Pour cela, vous avez intérêt à rester flexible. Pas de panique si le petit a, par exemple, un hoquet. Rappelez-vous qu’un bébé ressent les mêmes frustrations que ses parents. Si vous émettez beaucoup d’ondes négatives lors de la séance, de même il répondra par les mêmes émotions. Le calme et la détente devront être au rendez-vous à l’occasion. En cas de difficulté rencontrée, mieux vaut prendre un petit « break » et reprendre après que le petit soit apaisé. Lors d’un photoshooting pour bébé, il faut éviter à tout prix d’atteindre le point de non-retour. À ce stade, vos efforts seront vains pour apaiser le petit monstre. Ainsi, il est dans l’intérêt de tout le monde d’être à l’écoute de l’enfant, de ne pas le brusquer et de patienter avec un grand « P ». De toute façon, le temps alloué par Bain de Lumière, photographe pour bébé à Boulogne Billancourt, pour la séance photo « baby and co » est largement suffisant pour prendre en compte ces petits breaks. 

Frapper à la bonne porte

Ici, les parents sont conviés à choisir le bon professionnel qui assurera la prise des clichés de leur enfant. Pour cela, il vaut mieux qu’ils sachent que les portes de Bain de Lumière leur sont largement ouvertes. Si le but est de faire de belles photos d’un nouveau-né ou d’un enfant, ils pourront choisir la formule « Baby and Co » qui n’est autre qu’une séance photo avec bébé âgé de 0 à 8 mois. Cette séance se résumera par un shooting guidé comprenant 100 shoots, les cibles étant le bébé lui-même ainsi que le reste de sa famille (3 personnes au max.). Le studio a prévu une heure pour immortaliser vos moments de bonheur en famille. Évidemment, le photographe de bébé la Garenne Colombes vous conseillera de vêtir l’enfant de tenues unies à l’occasion. Cerise sur le gâteau, vous aurez la chance de rentrer avec 5 photos tirées après optimisation une fois la séance terminée. 

Le jour J, que va faire le photographe ?

Le jour J, c’est-à-dire, le jour où le photographe de bébé à Colombes et les parents se sont donné rendez-vous au studio (ou au site convenu après les pourparlers), après que les parents ont mis en application les directives du professionnel, les choses vont aller très vite. Mais sachez que de son côté, le photographe est à même de comprendre les soucis de ses clients. D’ailleurs, n’est-il pas déjà au courant de la plupart de ces points cités ci-dessous ?

Photographier et choisir les meilleurs angles

L’un des plus grands défis de la photographie d’un bébé est de trouver le meilleur angle de shoot. La plupart du temps, on a l’habitude de voir des photos d’un bébé bien au chaud dans son linge ne laissant apercevoir qu’une petite tête tout rouge. Un peu lassant à la fin. Sinon, les clichés mettant en avant les marques et rayures laissées par les habits et la tête pas très bien formée semblent moins désirables. Face à cela, le photographe de bébé à Asnieres sur Seine doit trouver un angle flatteur qui fera la fierté des parents. L’un des techniques les plus usés consiste à se mettre au même niveau que le bébé. Même un niveau plus bas peut faire un bon effet. Shooter au moment où la maman allaite constitue également une bonne idée. Pour le spécialiste, plusieurs angles sont à prévoir. Le mettre dans de meilleures positions non plus ajoutera une touche d’originalité à la séance : sur l’épaule, sur le ventre, etc. Et il ne faut pas oublier qu’à cette séance, les autres membres de la famille ne doivent pas être négligés. Invitez-les à poser devant les caméras.

Des prises plus rapprochées

En se lançant dans un shooting dédié à leur enfant, les parents peuvent s’attendre à des résultats variés. Si certains ont l’habitude des photos offrant une vue d’ensemble pour leur bébé, d’autres veulent accentuer sur les détails. Il est vrai que le temps passe vite pour un enfant, et il se peut qu’on loupe les différents changements au niveau de son corps. Raison pour laquelle, le photographe de bébé à Bois Colombes se concentre sur des détails plus captivants comme les orteils, les yeux, les mains, etc. Bien sûr, ce genre d’image ne sera le principal objectif d’un photoshooting, mais l’apport quant aux résultats finaux ne sera pas minime. Un vrai professionnel ne rencontrera aucune difficulté pour ce qui est de la réalisation d’une telle demande. D’ailleurs, si vous lui donnez carte blanche, ce qui est synonyme de confiance, il n’hésitera pas à mettre tout son savoir-faire en application.

Ne pas louper le moment où il sourit

C’est dans ses moments heureux, que les anglophones appellent « happy times », que l’on peut prendre des photos exceptionnelles d’un bébé. Pour les nouveau-nés, les occasions similaires se présentent rarement. Ils ne sont pas à même de faire plaisir autant que les parents et le photographe de bébé à Levallois le désirent. Leurs besoins étant concentrés dans l’alimentation, le sommeil et la pleurnicherie, il n’y a pas grand-chose à espérer. Mais quelques semaines après sa naissance, vous serez mieux servi. Il a déjà pris le temps de murir et pourra vous offrir le plus beau des cadeaux, le sourire, de temps à autre. Ainsi, il vous revient de guetter le moment opportun, de savoir dans quelles conditions cela se fera, etc. La mission peut s’avérer impossible en présence de tierces personnes. Mais comprenant que c’est d’un bébé qu’il s’agit, il faut bien s’armer de patience et de persévérance. 

Est-il nécessaire de faire des retouches ?

Les retouches photo permettent de cacher les imperfections chez un bébé. Comme le développement de son corps est en cours, quelques détails moins plaisants s’affichent : petites rayures, yeux alourdis par le sommeil, traces de lait autour de la bouche, taches au niveau de la peau, etc. Grâce à Photoshop, ces petits défauts peuvent disparaître par un coup de baguette. De la sorte, vous aurez une peau lisse et sans taches, similaire à celle des photos de magazines. Mais certains parents préfèrent garder les vraies apparences de leur enfant. Et ils avisent le photographe à l’avance de cette préférence. Ils préfèrent s’en tenir au naturel sans pour autant négliger la propreté, les tenues, les autres détails qui ressortiront la beauté de leur progéniture. Ils se contentent de passer quelques coups de lingettes sur le visage de l’enfant et le tour est joué. Et par la suite, laissent le photographe de bébé à St Cloud faire son boulot.

Noir et blanc ou couleur
S’il vous arrive de vouloir mettre en avant le charme d’un nouveau-né, pensez à des clichés en noir et blanc. Ce procédé permet de mettre en relief l’essentiel d’un sujet, c’est-à-dire les volumes ou encore les zones claires. Offrez donc cette occasion à votre enfant, qui s’identifiera vite parmi les membres de la famille dont les photos des aïeux accrochés aux murs sont peintes en « black and white ». Eh oui, les clichés en N&B ont toujours produit un effet intemporel. Autre atout de cette pratique, la suppression des détails gênants comme la teinte rouge vif des joues ou les autres marques sur le bébé. Mais, comme chacun a ses goûts, il est inutile, pour le photographe de bébé à La Défense, de réprimander un couple pour le choix de photos de couleur de leur bambin. Puisque la couleur apporte plus d’accent sur les détails, attire l’œil et ajoute plus d’ambiance, au diable les imperfections. En plus, c’est d’un être humain qu’on parle, chacun est unique.

La question d’éclairage

La gestion de la lumière a un rôle capital dans une séance de photo pour bébé. Pour les non avisés, le flash intégré de l’appareil peut être utilisé à tout va pour capturer les moments forts d’u nouveau-né. Déjà, il faut savoir que la lumière, un peu forte, émise par le flash peut nuire à la faculté visuelle de l’enfant. Ensuite, la disgrâce produite par le flash sur la photo est très évidente : couleur blanche très accentuée, apparition de bords noirs, etc. C’est pourquoi le photographe de bébé à Sèvres use d’une lumière douce pour capturer ce beau moment avec le bébé. Il s’agit également d’un élément capital pour mettre en valeur la douceur de la peau de ce dernier, la forme de son visage et ses autres atouts. Conscient de cela, le photographe briguera la lumière naturelle, ou du moins, celle qui est la moins douce, la plus appréciée des tout-petits.

Choisir le moment opportun
Il y a bien eu des moments où l’on se culpabilisait pour avoir raté des photos insolites de notre progéniture. Le premier sourire, la première marche debout, en guise d’exemples. Et souvent, on regrette de ne pas avoir notre appareil à portée de main pour immortaliser ces mignonneries. Certes, certaines personnes accusent ceux qui se contentent de simples clichés au lieu de vivre profondément ces instants, mais nul ne vaut les belles captures. Eh oui, seules les photos restent et peuvent faire l’objet d’une éventuelle exploitation. Une vérité appuyée par la célèbre maxime de Martine Franck insinuant « la photographie est un fragment de temps qui ne reviendra pas ». Connaissant aussi bien le comportement d’un enfant, les parents sont donc tenus repérer les moments dans lesquels il reste très actif. Le prendre en photo étant dans les bras de Morphée pourrait bien être intéressant mais ça lasse très vite. Et s’il est trop actif non plus, cela risque de générer des pertes de temps. Autant donc repérer les opportunités, dans une journée, pendant lesquelles il devient le plus parfait des complices qui soit. Une vraie aubaine pour le photographe de bébé à Nanterre.

Somme toute, la réussite d’un shooting pour nouveau-né n’a qu’une seule recette : la complicité. Grâce à une très bonne entente entre les acteurs, les photos ne seront que des pures merveilles. 

Studio Bain de Lumière
1 rue Gérhard
92800 Puteaux
0 954 249 349
Création de site : misternet.net . Plan du site . mentions légales et droits . conditions générales de vente